Aléahsente - RPG

Entrez dans le monde merveilleux d'Aléah... Et plongez au coeur du plus grand conflit de tous les temps!
 
AccueilAccueil  AffiléAffilé  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Kitsune
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : Fougy, mais libre à vous d'en trouver
Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 21
Date d'inscription : 28/06/2012

Carte d'identité
Espèce: (Pas encore validé)
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Ven 6 Juil - 14:40

« Que… Qui… Suis-je ? »

Elle ne se souvenait de rien. Rien. Le néant. Tout était noir. Son corps était lourd. Il lui était étranger, même. Des odeurs lui parvenaient faiblement. Etait-elle loin ? Ou était-elle simplement trop affaiblie ? La terre… Elle sentait l’odeur de la terre… Non, plus précisément. C’était l’odeur de la roche. A son nez, c’était bel et bien l’odeur de la terre. Alors pourquoi une partie d’elle-même lui criait que c’était celle de la pierre ? Elle essaya de se relever, d’ouvrir les yeux. En vain, son corps était bien trop lourd. Les forces lui manquaient encore.

Maintenant. Peut-être pouvait-elle bouger. Une partie de ses forces étaient revenues. Elle rampa jusqu’à ce qui semblait être une flaque d’eau, n’ayant pas suffisamment de forces pour pouvoir se lever. Et dans l’eau, elle aperçu quelqu’un d’autre. Quelqu’un avec u visage humain, mais avec deux oreilles étranges. Deux oreilles comme elle n’en avait jamais vu. Deux oreilles proches de celles des renards, mais pas tout à fait pareilles. Usant de ses dernières forces, elle regarda le reste de son corps. Normal. Parfaitement normal. Hormis ces pattes qui lui servaient de jambes du genou au pied, dont elle ne connaissait pas l’origine, et ces neuf queues qui prenaient naissance au bas de son dos. Non, vraiment, rien n’allait. Pas même ses forces. La jeune fille d’environ 16 ans s’affala par terre, et perdit à nouveau connaissance.

Ce corps… Je ne le connais pas. Ces oreilles… Ces jambes.. Ces queues… Je ne les ai jamais eues auparavant. Avant… Qu’était-il ? Tout est vide en moi, hormis cette chose que je ressens au fond de moi. Je… Rien. Il n’y a plus rien. Je n’ai rien… A quoi me raccrocher. Alors, quel est ce chant que j’entends en moi qui m’est si… Si familier ? Si nostalgique ? Je… Je ne sais plus. Je ne sais rien. Je ne me rappelle pas. Qui suis-je ? Un nom… Seulement un nom…. »

La jeune fille se réveilla, oppressée par un sentiment urgent. Elle devait partir… Vite. Elle bondit sur ses pieds et se mit à courir droit devant elle, faisant des zigzag de temps à autre. Ses queues, droites, traînaient derrière elle, parallèles au sol qui défilait sous ses pieds. Lorsqu’elle manqua de trébucher, à plusieurs reprises, elle n’hésita pas à poser ses mains au sol et à courir à quatre pattes, presque à la manière d’un animal. Au bout de plusieurs minutes de course effrénée, elle s’arrêta finalement. Derrière elle, de nombreuses pierres et gravats recouvraient désormais le chemin qu’elle avait emprunté.

« Autant me fier à ça… Ce pressentiment qui m’a envahie, ce… Cet instinct. Il a vu juste… »

Encore une fois, elle regarda ces queues, ces pattes qui lui avaient été greffées elle ne savait quand, sans doute avant qu’elle ne soit déposée ici. Même si elle ne les connaissait pas, elles lui semblaient familières… D’instinct, elle les plaça à la façon du Feunard dont elle les avait héritées. Les contrôler lui était aisé. Trop, même. Et à l’instant, elle avait couru vite, bien trop vite. Bien plus vite que ne lui aurait permis ses jambes autrefois. Autrefois ? Quand ? Même ça, elle ne savait plus. Et pourtant, quelque chose lui disait que dans ce même autrefois, elle avait eu l’occasion d’aller bien plus vite. Elle, l’humaine ? Elle n’en était pas sûre. Elle ne pouvait même pas savoir cela. Elle ne comprenait pas, tout simplement.

« Mais bon sang, qui suis-je ?! Que… Que suis-je ? Et qu’étais-je ? »

La gamine aux oreilles, aux queues et aux pattes de feunard continua de déambuler sur ce terrain rocheux, tantôt en pente, parfois plat, où elle avait atterrit. Il faisait chaud, ici. Et elle était vêtue d’un jean assez sombre moulant, ainsi que d’un tee-shirt marron. Il faisait même très chaud. Mais la chaleur ne l’affectait pas. Cela aussi lui semblait étrange, et en même temps tout à fait normal. Alors qu’elle arrivait enfin à dénicher un point d’eau où elle pourrait boire, elle se demandait toujours qui elle était. L’adolescente se regarda dans l’eau, s’accroupis.

« Je suis… »
« Kitsune. »

Kitsune ne s’en était pas rendu compte, mais elle avait prononcé ce nom qui était désormais sien à haute voix. Et, plongée dans ses réflexions, elle ignorait également que quelqu’un l’avait peut-être entendu. Qu’importait, après tout ? Etait-elle d’une quelconque menace ? Elle en doutait. Elle se sentait même si faible, dans cet environnement inconnu, dans ce monde inconnu, qu’elle doutait survivre à la deuxième menace qu’elle rencontrait, la première étant la chute de pierres à laquelle elle venait d’échapper.

Au loin, elle pouvait voir des créatures telles qu’elle n’en avait jamais vu. Quelques unes, à terre, ressemblait à des rochers vivants, tandis qu’une autre, dans les cieux, était tel un dragon, jaune et orange, avec le dessous des ailes vert, une flamme brûlant au bout de sa queue. Ils étaient bien trop loin pour constituer une menace, pour le moment. Mais elle s’éloigna quand même d’eux, ne sachant ce qui arriverait si elle les croisait. Intérieurement, elle se demanda ce qu’étaient ces créatures, et une voix douce et chaleureuse, rassurante, venant du fond d’elle lui répondit. Cette voix était également emplie d’une sagesse qu’elle ne connaissait, ni ne soupçonnait. Elle lui souffla qu’ils étaient des pokémons. Regardant derrière elle ces queues, elle se dit qu’elle aussi, elle devait être en partie un de ces pokémons. Elle secoua la tête, cette conclusion ne lui paraissant que peu probable. Désemparée par sa situation et ne comprenant décidément rien à rien, ses oreilles étaient basses.
Mais survint quelqu’un, brisant ses méditations pessimistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementaire-utopie.meilleurforum.com
Ikaros
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : élément ou NeiNeige
Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 21
Date d'inscription : 07/09/2011

Carte d'identité
Espèce: Métamorph
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Dim 8 Juil - 16:58

\maj's + la wifi = la flemme de tout recopier >< 1.1.3\

Des...rochers ?

La gamine était levée depuis quelques heures depuis qu'elle a réussi à se lever. Elle avait pris le temps de regarder ses vêtements : , une robe, une cape a capuche, une écharpe, des bottes et des chaussettes blanches avec des symboles dorés, tous de la même forme. Une forme brillante argentée sur sa main gauche, et un oeil fermé sur son front un peu en relief. Elle n'avait pas si chaud que ça, malgré son écharpe au tissu épais, mais léger.

Eria...Yume....Mais que...?

Un bruit d'éboulement se fit entendre. Fronçant les sourcils, elle se détourna du bruit et se dirigea vers quelques buissons de baies et en cueilli quelques-unes. Elle rabattu sa capuche sur sa tête, se précipita vers une source d'eau et stoppa net quand elle vit une silhouette...C'était un...

Un Hybride?

-Kitsune

-C'est ton prénom Kitsune ? C'est joli...

Laissant son envie de partir dans la direction opposée, elle sauta de sa falaise miniature et atterri dans l'eau.

-Tu sais où on est, toi ?

La capuchonnée (si j'peux me permettre) se regarda quelques instants dans les reflets troubles de l'eau : Des yeux bleus pétillants, un teint fantomatique, des joues légèrement rosées... Ensuite elle se compara avec l'hybride. Elle avait des oreilles et des queues...Elle était très belle. Mais elle avait un regard dur. La jeune fille, contemplative, constata qu'elle ne possédait rien de ce qu'elle avait qui lui donnait cet air utopique.

Elle rougit fortement en se rendant compte qu'elle dévisageait et que si la dénommée Kitsune n'appréciait pas ce comportement, elle pouvait la frapper -elle était à sa portée-. Elle ne s'était toujours pas présentée. En espérant éviter un combat inutile, elle tendit la main vers l'hybride en souriant et lui dit :

-Moi c'est Ikaros

Elle ne savait pas d'ou elle tenait ce nom, qui le lui avait donné, mais c'est son prénom à partir de maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : Fougy, mais libre à vous d'en trouver
Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 21
Date d'inscription : 28/06/2012

Carte d'identité
Espèce: (Pas encore validé)
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Dim 8 Juil - 17:53

- C'est ton prénom Kitsune ? C'est joli...

Là. Devant elle. Quelqu'un avait sauté. Ami ? Ennemi ? Qu'allait-elle faire ? Bondir ? En arrière ? Sur cette... Gamine, qui venait d’atterrir devant elle ? La jeune fille rigola sarcastiquement, intérieurement. Gamine... Cet adjectif lui allait sans doute mieux qu'à l'adolescente au teint blême. Encore une fois, nouveau rire mental. Sa propre peau n'était-elle pas blanche, sous ces tâches rouges qu'elle avait conservée et qui néanmoins disparaîtraient bientôt ? Elle ne pouvait juger celle qui avait débarquer. Seulement, quelque chose la poussait à la méfiance. Elle recula de quelques pas, se baissant légèrement. Ses neuf queues se mirent à bouger, ondulant, formant un demi-cercle derrière elle. Comme si elle se préparait à attaquer. Non, seulement à réagir si besoin. Réagir ? Comment ? Même ça, elle ne le savait pas. Kitsune ne prit pas la peine, par quelques obscurs réflexes, de détailler celle qui se tenait devant elle. Elles étaient, toutes les deux aussi étranges que différentes... Du moins en apparence. Il lui semblait qu'elles avaient quelque chose en commun. QUoi ? Quel était cet instinct qui lui disait que c'était le cas ? Ses oreilles jusqu'alors tournées en arrière, elle secoua la tête.

- Tu sais où on est, toi ?

Où elles étaient ? Le savait-elle seulement ? Non, elle ne le savait pas ! Elle ne savait même pas ce qu'elle était, QUI elle était ! Comment pourrait-elle savoir ça ? L'intruse ne semblait pas être menaçante. Kitsune se redressa, et ses oreilles reprirent leur position plutôt basse. Non, elle ne savait pas où ils étaient. Elle regarda derrière elle. Les éboulements semblaient fréquents, par ici. Et à en juger l'air, ils étaient en hauteur. Et pourtant, il faisait vraiment chaud, ici. Très chaud. Trop chaud. Une zone sismique ? Une zone volcanique ? D'où ? D'où le savait-elle ? Elle n'avait jamais étudié en détail les climats ou les zones. Alors d'où ? Quand ? Et pourquoi avait-elle l'impression de ne jamais avoir étudier ça ? Tant pis... Partager ou pas ces... Ces informations ne changeraient pas grand chose. Elle était coincée là, dans cet univers hostile dont elle ne savait rien, qui plus est dans une zone dangereuse, avec une inconnue dont elle ne connaissait les intentions et de créatures dont elle ignorait tout. Tout... Sauf ce qu'ils étaient. Des pokémons. Elle secoua négativement la tête.

- Un monde... Emplis de créatures... Je crois qu'on les appelle "Pokémon". Peut-être une zone sismique, ou une zone volcanique... Ne m'en demande pas plus.

L'être en face d'elle, un autre demi-pokémon rougit et lui tendis la main. POurquoi rougissait-elle ? Kitsune ne comprenait pas. Il n'y avait aucune raison pour qu'elle se sente gênée. Avait-elle chaud ? Elle devrait pouvoir y faire quelque chose... peut-être. Inconsciemment, elle réunit de l'énergie. L'autre hybride lui sourit.

- Moi c'est Ikaros

Laissant échapper un petit soupire, las de toutes ces ruminations intérieur, de ce vide, de ce manque de compréhension d'elle-même, de ce qui lui arrive, elle prit néanmoins la main qu'on lui présentait. Au moins, cette personne, Ikaros, ne semblait pas être un ennemi. Elle sentit quelque chose se propager à elles deux... Là encore, elle ne comprenait pas.

- Kitsune... Je crois. Il n'y a plus d'"Avant".

Un voile de tristesse passa dans ses yeux. Et cette mélodie qui était là, dans sa tête... Sans sans rendre compte, elle la fredonna doucement. Une mélodie triste, qui attestait la perte de quelque chose.. Ou plutôt de quelqu'un. Elle la connaissait. Mais elle ne savait.
Quand soudain un grondement sourd se fit entendre... Elle dressa les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementaire-utopie.meilleurforum.com
Ikaros
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : élément ou NeiNeige
Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 21
Date d'inscription : 07/09/2011

Carte d'identité
Espèce: Métamorph
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Dim 8 Juil - 19:59

- Un monde... Emplis de créatures... Je crois qu'on les appelle "Pokémon". Peut-être une zone sismique, ou une zone volcanique... Ne m'en demande pas plus.

Pokémon ? Ce mot la fit ciller. Pokémon…

- Kitsune... Je crois. Il n'y a plus d'"Avant".

Ikaros regarda les yeux de Kitsune se voiler. A quoi pouvait-elle penser ? A son passé ? Est-ce qu’elle aussi n’en avait aucun souvenir ? Etrangement, cela semblait plus la tracasser que notre gamine. Elle sentait la rougeur de ses joues s’évaporer lorsqu’elle entendit un fredonnement. Fredonnement qui venait de l’hybride. Ne sachant que faire de plus à part écouter, elle s’assit au sol.

Hum…

Elle sentait que tout n’était pas dans son état normal. Kitsune aussi, apparemment. Elle se mit à rire, sans trop savoir pourquoi. Une folle envie de rire. Puis la brume tomba autour d’elle et la gamine regarda ses bras se dénuder de sa cape. Elle ne sentait plus sa capuche mais à la place deux grandes antennes. Sa robe s’est transformée en tunique noire et elle portait un jean. Des ailes en losange et une longue queue étaient apparues. Ses cheveux avaient viré au blond et était coupés à la garçonne. Des baskets vertes avaient remplacés les bottes. Elle regarda ses mains. Deux symboles étaient apparus sur ses deux mains. Un Bleu sombre sur sa main gauche et un doré sur l’autre.

-Oh Pu…la vache ! C’est quoi ça ? Pourquoi je suis comme ça, moi ?

Poussée par son instinct, elle courut vers une cavité de la zone et commença à creuser. Ikaros sentait le sol et les murs trembler. Elle avait peur, très peur. Ses antennes vibraient tellement qu'elle en avait mal à la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : Fougy, mais libre à vous d'en trouver
Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 21
Date d'inscription : 28/06/2012

Carte d'identité
Espèce: (Pas encore validé)
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Dim 8 Juil - 21:39

La jeune fille s'était transformée. Elle n'était plus vraiment la même. Sa capuche avait laissé place à des antennes, et deux ailes étaient apparues dans son dos.

"Hmm.. Pratique."
- Oh Pu…la vache ! C’est quoi ça ? Pourquoi je suis comme ça, moi ?

Et soudain, la jeune fille se mit à creuser. Non... Il ne faut pas. Et ça ? Pourquoi le savait-elle ? Creuser pourrait être un moyen d'échapper à cette nouvelle avalanche. Non... Surtout pas. Kitsune prit sa tête entre ses mains. Ah, non, ce n'était pas le moment ! Des rochers de plusieurs centaines de kilos fonçaient sur eux, et il fallait que son esprit ne soit pas d'accord sur les décisions à prendre !
L'avalanche se rapproche.. Qu'allait-elle faire ? il n'y a plus le temps de creuser quelque chose où se réfugier.

- Surtout pas !! Viens !

Kitsune couru vers Ikaros. elle se baissa, l'attrapa par le poignet et la releva sans ménagement. Il n'y avait pas de temps à perdre, ou bien elles finiraient toutes les deux ensevelies et écrasées sous des rochers de plusieurs fois leur poids. Elle doutait d'y survivre, sans parler du manque d'oxygène possible qui pouvait survenir. Et d'autres problèmes.
"Mais comment je sais tout ça, moi ? Je ne me suis... Jamais retrouvée prise dans une avalanche avant tout à l'heure... Enfin. Je crois."

Non, le temps à l'hésitation était terminée. Il ne fallait pas. Surtout pas maintenant !! Elles étaient au milieu de la ligne frontale de l'avalanche... Si je peux m'exprimer ainsi. Et même en sprintant tout du long, leurs capacités respectives prises en compte, Kitsune doutait qu'elles puissent y arriver à temps. A moins de pouvoir voler. Voler... Oui, mais comment ? Elle n'était pas télékinésiste, et Ikaros non plus... Sûrement.

Fuir. Courir. Droit devant. Ou plutôt, en descendant en même temps lorsque cela était possible. Derrière elle, ses queues étaient droites, filant avec le vent. Elles ne la ralentissait pas. Partir, loin de là, le plus vite possible. Le danger était partout autour d'elles. Et il provenait surtout du haut. Bien qu'elle ne le ressentait pas, elle en avait plus que conscience. Et si quelqu'un se montrait hostile ? Elle ne savait pas se battre... Ikaros était-elle dans la même situation qu'elle ? Sans passé ? Sans rien à quoi se raccrocher, mis à part un stupide nom qui ne lui servirait pas à grand chose ? Un nom...

Les noms ? A quoi servent-ils ? VOilà ce qu'elle se demandait, dans sa course effrénée pour la survie, la sienne, mais aussi celle de cette jeune fille. Elle au moins, avait quelque chose de plus. Elle était capable de se transformer. Et Kitsune, alors ? Elle n'avait rien. Rien à quoi se fier. Un nom ? A quoi lui servait-il, à part la classer dans une de ces catégories stupides dont les humains sont si fiers et ne savent se passer ?

"Humaine...? Je ne... Suis plus...."
Cette pensée pessimiste venue l'interrompre dans le flot de ses pensées la fit s'arrêter un court instant.
"Oh, non !"
Son arrêt n'avait duré qu'une seconde, néanmoins elle tenait toujours le poignet d'Ikaros, et serré qui plus est, trop, même. Elle le lâcha et se remit à courir. Kitsune se serait bien excusée, mais le temps n'était pas avec elle, et elle avait peur d'être essoufflée avant l'heure si elle parlait. Elle voyait juste. Mais là encore, elle le devait à son instinct, plus qu'à son expérience qu'elle avait totalement oublié.

Des ailes... Ikaros avait des ailes. Savait-elle s'en servir ? Elle, elle trouverait bien une autre issue. Mais entraîner Ikaros dans ce mortier, voilà qu'elle ne le ferait pas. Elle était sans doute autant perdue qu'elle, mais peut-être arriverait-elle à s'en sortir, même seule.

Kitsune. Elle savait ce que cela signifiait, au fond d'elle. Renard. Ou plutôt, "Démon Renard". Si elle était bel et bien une sorte de démon, comme en attestait le nom qu'elle portait désormais, alors elle devrait pouvoir s'en sortir. Sortir de ce mortier qui fonçait vers elle. Mais pour Ikaros, elle devait agir maintenant, ou il serait trop tard. En dépit de leurs efforts, il restait bien trente mètres à parcourir, et l'avalanche était presque sur elles.

Ikaros ! Tu as des ailes, envole-toi et ne t'en fais pas pour moi ! Maintenant, ou ce sera trop tard !

Espérant que la jeune fille l'écoute, elle redoubla d'ardeur. Quelques foulées plus loin, elle faillit trébucher... Kitsune se retint en avant avec ses mains, et s'en servit pour donner une nouvelle implusion. Elle courait. A la manière des bêtes. Ou presque. Sur deux pattes, donnant de régulières impulsions sur le sol à l'aide de ses mains. Peut-être réussirait-elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementaire-utopie.meilleurforum.com
Ikaros
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : élément ou NeiNeige
Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 21
Date d'inscription : 07/09/2011

Carte d'identité
Espèce: Métamorph
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Lun 9 Juil - 16:44

- Surtout pas !! Viens !

Une main ferme se rabattit sur le poignet d'Ikaros et la souleva sans se retenir. Les deux hybrides restèrent comme ça quelques instants avant de se mettre à courir. La main de Kitsune la serrait fort, très fort. Ikaros ne disait rien, la pardonnant mentalement pour cette pression qui devait être du à la peur.

Ou à son instinct de survie...

Ses antennes bougeaient dans tous les sens et cela ne fit que doubler sa vitesse et courir à coté de Kitsune. L'hybride renard s’arrêta quelques instants avant de lâcher son poignet.

Ikaros ! Tu as des ailes, envole-toi et ne t'en fais pas pour moi ! Maintenant, ou ce sera trop tard !

Des ailes ? Ah oui...CES ailes...

Un frisson coula le long de son dos et elle senti ses ailes battre et la décoller du sol. Les yeux grands ouverts, elle regardait Kitsune s'éloigner en même temps qu'elle.

Un Pokemon ? C'est ça un Pokemon ?

Un vibraninf voletait autour d'elle.

- Aides moi, toi !
-...T'aider à quoi?
-Tu me comprend ? Super !
-Ouais c'est coooool... bon en quoi je dois t'aider ?

Ikaros ne cessait de jeter des regards à Kitsune pour s'assurer qu'elle allait bien. Elle regardait l'éboulement se rapprocher dangereusement du renard.

-Attend ! Il faut aider mon amie avant !

Amie ? Amie ?? Pourquoi je l'a appelée comme ça ?

-Très bien, mais après tu devras m'aider.
-...D'acc...

Le vibraninf et elle se dirrigèrent en volant vers Kitsune. Elle prit son bras droit et le vibraninf l'autre et la soulevèrent. Quelques instants plus tard, un énorme rocher s'écrasa là ou Kitsune aurait pu être si la gamine n'avait pas demandé de l'aide.

-Kitsune, ça va ?
-C'est le nom de ton amie ?
-C'est pas vraiment une amie...juste une connaissance.
-Peut être que plus tard vous serez amies. Maintenant tu vas m'aider.
-...J'dois faire quoi?



[Kitsu', j'te laisse décider, toi ou Amina, j'ai cru lire dans les archives que tu voulais venir :p et puis je trouve que j'en ai fait assez ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : Fougy, mais libre à vous d'en trouver
Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 21
Date d'inscription : 28/06/2012

Carte d'identité
Espèce: (Pas encore validé)
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Mar 10 Juil - 18:27

- Kitsune, ça va ?
- C'est le nom de ton amie ?
- C'est pas vraiment une amie...juste une connaissance.
- Peut être que plus tard vous serez amies. Maintenant tu vas m'aider.
- ...J'dois faire quoi?


Ses queues pendaient dans le vide. Encore éberluée, elle regardait le sol. Quelques instants plus tôt à peine, elle avait vu la roche. Elle l'avait vu, à quelques centimètres d'elle à peine. Elle avait senti ses jambes accélérer l'allure, essayant vainement d'échapper au pilori mortel de l'avalanche. Puis, elle avait senti quelque chose agripper ses bras. Et ses pieds n'avaient plus touché le sol. QUelques secondes après seulement, elle vit la roche rebondir... Et s'écraser là où elle aurait dû être. Pourquoi ? Elle aurait simplement pu finir écrasée dessous, et peut-être en ressortir vivante, de nombreux os fracturés et de multiples contusions en prime. Maigre prix à payer, pour survivre à tel fléau.

Kitsune secouait ses oreilles, gênée, comme si quelque chose lui bourdonnait dans les oreilles, bien que ce ne soit le cas. Elle comprenait ce... Pokémon. Et il semblait que lui aussi puisse la comprendre. Que se passait-il ? Elle n'en savait trop rien. Ce qu'elle savait, c'est qu'on venait de lui épargner une bien pénible fin. Et là, elle n'avait pas grand chose pour les remercier.

- Si tu as besoin d'aide... Je viens aussi.

"Je n'ai... Jamais pu dire "merci". Mais... Dans quel "Avant"
Voilà la seule chose qu'elle pouvait faire pour remercier ces deux êtres à qui elle devait la vie. Une fois qu'ils l'eurent posé à terre, lorsque les trois comparses furent sûrs qu'il n'y aurait pas d'autres pierres pour leur tomber dessus, et les deux jeunes filles suivirent le pokémon.

Il n'y avait ici que roche.La plupart du terrain était marqué par de fréquents éboulements. Par endroit, on pouvait apercevoir des plates formes d'herbes, et quelques arbres ou arbustes. Ils n'étaient pas si rares que ça.. Seulement... Éparpillés. Il semblait même à la jeune hybride qu'il y avait des fruits sur certains arbres et arbustes. Etait-ce donc ce qui composait la nourriture de ce monde ? De simples fruits ? Une part d'elle en doutait... L'autre restait silencieuse, pour une fois. Il ne lui restait plus qu'à avancer.

Avancer... C'est ce qu'elle fit. Elle suivit le Vibrannif, à terre, contrairement à la dénommée Ikaros. Le Vibrannif les fit escalader la montagne. Bien que son instinct la poussait à aller vers le bas, elle suivit tout de même le pokémon. Et finalement, il les fit pénétrer dans une grotte. Ou plutôt, une sorte de cavité. Dedans, gisait quelqu'un d'autre. Quelqu'un comme elles. Quelqu'un qui était autrefois Humaine, et qui ne l'était plus. Une demi-humaine gisait là. Ses oreilles félines formaient des losanges, et deux bandes bleues partaient de sa chevelure.

- On ne peut pas la laisser comme ça !
- Je ne sais pas qui tu es... Ni qui elle est... mais tu semble avoir veillé sur elle. Laisse-nous prendre le relais, tu es le seul à savoir où trouver ce dont elle aura besoin.

Kitsune rejoignit la demi-pokémon étendue par terre. Non, elle ne pouvait strictement rien faire pour le moment. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était la surveiller. D'ailleurs, elle semblait légèrement plus âgée qu'elles deux. Mais ici, ça n'avait guère d'importance. Ils étaient dans la m^me situation, dans le même monde.. Et il n'y avait pas grand chose qu'ils pouvaient faire. Kitsune ne savait même pas ce qu'on attendait d'eux. Ce qu'elle devait accomplir. Mais pour le moment, elle pouvait surveiller cette personne, qui était inconsciente devant elle. Sans trop savoir pourquoi, elle s'approcha de la jeune fille, et plaça délicatement sa tête sur ses genoux... Au mois, ce serait un peu plus confortable pour elle, bien que le confort et la sécurité n’étaient pas vraiment à l'ordre du jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementaire-utopie.meilleurforum.com
Amina Korona
« Fondatrice Mentarie ● Hybride »
« Fondatrice Mentarie ● Hybride »
avatar

PUF : Mentarie
Féminin
Nombre de messages : 289
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2008

Carte d'identité
Espèce: Givrali
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Jeu 12 Juil - 12:40

    Tout était calme. Noir, vide, terriblement apaisant. C'était bien. Elle avait l'esprit ankylosé, et ne parvenait pas à penser, à savoir, à ressentir. C'était bien. Il n'y avait pas à avoir peur, pas à s'inquiéter, pas à mépriser. Elle ne devait pas s'essouffler à courir, chercher à fuir, à se cacher. Son seul compagnon d'infortune était d'ailleurs assez charmant. Le Néant avait toujours eu quelque chose de mystérieux et d'attirant. Sa conscience s'éveillait. Elle commençait à formuler de frêles idées, de vagues bribes dans son imagination. Ce n'étaient que des songes, de vagues fragments de pensée, fugaces et incomplets. Et pourtant si pesants sur son esprit. Elle se rendait peu à peu compte qu'elle était de nouveau capable de réfléchir. Que son âme l'animait encore faiblement. Le calme froid et opaque se changea tout à coup en quelque chose d'insupportable, d'anormal et de dangereux. Ce silence devint pesant, c'était comme si une barrière de glace noire s'était posée sur son corps, linceul invisible qui faisait danser ses voiles sur sa conscience. Non. Il lui fallait résister. Élan de panique dans tout son être. Être ? Être ? Y avait-il un être dans cet océan de ténèbres ?

    Sursaut dans ses pensées. Sursaut de son corps. Elle ouvrit les yeux, haletante, cherchant à tout prix à respirer, à exister encore. Son cœur palpitait à un rythme croissant, jusqu'à ce que ses pulsations atteignent leur fréquence maximale. Ou bien ce qu'elle croyait être leur fréquence maximale. Elle sentait de nouveau ses membres, ses muscles, la chaleur ambiante, voyait des formes confuses se dessiner devant son regard paniqué. Elle se calma, rassurée de vivre encore. Ses bras et ses jambes, raidis par le sommeil, retrouvaient peu à peu leurs fonctions. Ses iris s'accoutumèrent rapidement à l'obscurité ambiante. Un peu trop rapidement à son goût, d'ailleurs. Comme si elles avaient été des prunelles félines, réduites à deux fentes à un instant, et totalement dilatés la seconde suivante. À présent assise, elle se demanda où elle pouvait bien être, et comment elle était arrivée là. Sauf que quelque chose refusait de s'activer en elle. Ça s'appelait "mémoire", pas vrai ? Oui, c'était cela. Pas de mémoire. Pas de mémoire personnelle, en tous cas. Qui était-elle ?

    Le doute paralysa un moment sa capacité à penser. Elle tourna la tête dans tous les sens, ne reconnaissant nullement l'endroit où elle se trouvait. Rien à droite, rien à gauche, rien à droite... Rien ? Elle recula précipitamment, toujours incapable de se lever. Si. Il y avait bien quelque chose, à sa droite. Deux étranges créatures la fixaient avec attention. Qu'est-ce qu'elles lui voulaient, celles-là ? Elle avisa les canines de la première, ainsi que son pelage beige et ses pattes griffues. Le mot danger défilait en boucle dans sa tête. L'autre avait des ailes, et deux grosses antennes partaient de sa tête pour sonder l'air ambiant avec agitation. Danger, répétait une voix dans son esprit. Danger imminent. Elle avait peur. Plaquée contre le mur de la caverne, elle les fixa d'un air terrorisé, faisant passer ses iris azurées de l'un à l'autre des monstres qui se tenaient devant elle. Puis elle sentit que quelque chose sur sa tête touchait à présent la paroi de la cavité rocheuse dans laquelle elle s'était réveillée. Quelque chose ? Mais quoi ? D'un geste machinal, elle passa sa main dans ses cheveux Des oreilles ? Ses oreilles étaient-elles si grandes que ça ? Elle ne savait pas. Elle ne savait plus. Impossible de se souvenir de quoi que ce soit.

    Une nouvelle bouffée de panique l'étouffa. Qui était-elle ? Qu'était-elle ? Que faisait-elle là ? Que lui voulaient ses deux êtres qui étaient plantés là comme des potiches depuis tout à l'heure ?

    « Qui... Qui êtes vous ? Qu'est-ce que vous me voulez ? »

    La peur étouffait les sons, sa voix s'était faite aiguë et tremblante. Elle n'était pas du genre à hésiter, pourtant, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-rpg.forumsactifs.com/
Ikaros
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : élément ou NeiNeige
Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 21
Date d'inscription : 07/09/2011

Carte d'identité
Espèce: Métamorph
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Jeu 12 Juil - 14:06

Les pieds touchèrent le sol. Cette vision était-elle seulement réelle ? Une autre créature jonchait le sol. La gamine n'eut pas le courage de bouger. Ses antennes refusaient de s’arrêter de remuer. Quelle serait la réaction de la Fille une fois qu'elle aurait repris connaissance ? Aucune idée. Mais quelque chose lui disait de rester à distance.

Oh...

Elle regarda la nouvelle hybrides réveiller et fixer Kitsune et elle avant de dire d'une voie tellement aiguë que ses antennes s'agitèrent encore plus :

« Qui... Qui êtes vous ? Qu'est-ce que vous me voulez ? »

Elle resta figée quelques instants, puis se dirigea lentement vers l'inconnue, en essayant de montrer qu'elle est inoffensive. D'ailleurs la seule action qu'elle a réussi à faire était de fuir pour aller sauver Kitsune. Ikaros s'assit à coté de l'hybride bleue, assez loin pour ne pas l'effrayer plus que ça cependant.

-Bon, je suppose qu'on doit se présenter. Moi c'est Ikaros et la-bas c'est Kitsune. On ne te veut rien de mal, on est arrivé il y a peu de temps et on a surveillé le moment ou tu émergerais. Enfin...Plus Kitsune que moi...Je suppose que tu as un nom, toi aussi, ça parrait évident...

Elle interrompit son attention envers la discussion en la tournant vers un petit sac ouvert (C'est le sac a dessin, pas de soucis) avec des rectangles blancs trainants a coté. Elle se leva et rejoignit le tas d'objets. En en prenant un et en le manipulant un peu elle se coupa.

Aïe...C'est censé faire quoi ça?

La gamine prit le sac et fouilla.

Du bois...coloré...?

La jeune hybride en pris un et le frotta à la texture rectangulaire.

ça...colorie...?

Elle posa son doigt sanguinolent sur le...

Comment ça s'appelle déjà...du...du...papier ?

Assez contente d'elle, elle gloussa silencieusement. Ce qui lui permis de s'entourer de brume pendant quelques secondes
et de retrouver sa cape, sa robe et tout son équipement. Elle reprit sa mini écharpe et l'enroula autour de son cou, puis elle rabattit sa capuche juste au dessus des yeux. Sans trop se soucier des deux autres hybrides, elle se leva, s'équipa de son sac et sortit de la caverne.
Oh, pas très loin, mais assez pour réchauffer un peu plus son visage sans perdre de vue l'éventuelle sortie des deux autres filles. Finalement, décidant que son visage tout entier profiterait du souffle chaud, elle enleva la capuche. La gamine leva la tête et laissa la brise faire onduler ses cheveux. Un pouls s'accélérait. Ce n'était pas le sien. La jeune hybride ouvrit les yeux.

Quoi?

La gamine porta sa main à son coeur. Non, elle avait du halluciner.

Hum...étrange...Délire intérieur je pense.

Qu'est ce que ça pourrais être d'autre ? Une autre créature de ce monde ? Une personne de son passé ? Ikaros avait déliré, un point c'est tout. Elle resta dans cette position, à regarder dans le vide jusqu'à ce qu'elle entende vaguement son prénom. à ce moment seulement elle daigna se lever.

Ouaip ? On m'appelle ?




[bon, j'sais pas si Ikaros délire, mais moi j'ai bien déliré la-dessus x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : Fougy, mais libre à vous d'en trouver
Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 21
Date d'inscription : 28/06/2012

Carte d'identité
Espèce: (Pas encore validé)
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Sam 14 Juil - 1:20

Ca y est. Elle était réveillée. Tout comme elles deux. Bientôt, le Vibrannif devrait revenir. Elle ne ressentait pas la faim, et s'en moquait par ailleurs bien. Mais était-ce le cas de cette demi-pokémon qu'avait trouvé le Vibrannif ? Et Ikaros ? Elle était sûrement réveillée depuis plus longtemps qu'elle. Et quelque chose au fond d'elle lui disait qu'elle savait ce qu'était que vivre à la dure. Bien que pour elle, cette nouvelle venue représentait du danger, une part d'elle disait qu'il y avait plus de danger venant d'elle pour cette personne que l'inverse.

« Qui... Qui êtes vous ? Qu'est-ce que vous me voulez ? »

Ce qu'elle lui voulait..? C'était une bonne question. Kitsune pencha la tête sur le côté, sans vraiment y faire attention. La voie de l'hybride trahissait sa peur.. Quoi de plus normal ? Qui ne serait pas effrayer de se réveiller dans un endroit inconnu avec deux personnes inconnues aux intentions inconnues et au physique pour le moins étrange ? Que voulait-elle à cette hybride ? Ikaros répondit à sa place, à son grand soulagement d'ailleurs.

- Bon, je suppose qu'on doit se présenter. Moi c'est Ikaros et la-bas c'est Kitsune. On ne te veut rien de mal, on est arrivé il y a peu de temps et on a surveillé le moment ou tu émergerais. Enfin...Plus Kitsune que moi...Je suppose que tu as un nom, toi aussi, ça parrait évident...

Puis, Ikaros partit jouer avec un sac qu'elle avait trouver là. Se coupa avec une sorte d'outil. Kitsune n'y fit pas attention, plongée dans ses réflexions, toujours la tête penchée. Que voulait-elle à l'hybride ? Rien, absolument rien. Elle ne voulait pas qu'elle les accompagne pour le moment, mais cela ne la dérangerait pas. Elle ne voulait pas veiller sur elle, mais elle ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose.

- Prend ton temps.. Ce n'est pas moi qui t'attaquerais.

Entre temps, Ikaros avait reprit sa forme normal. Secouant la tête, elle se leva pour aller s'asseoir contre la paroi. Elle s'assit en tailleurs, et ses queues, souffrant de l'étau entre son dos et la paroi, se placèrent autour d'elle, appuyées contre la paroi. Ou plutôt, Kitsune les plaça comme cela sans s'en rendre compte. Ses queues faisaient partie de son corps, comme ses mains, et pourtant, bien qu'elles les contrôlaient aussi bien que n'importe quel autre membre -mouvements de ses oreilles toujours un peu basses excepté- (Après tout, c'est l'exception qui confirme la règle), mais il lui semblait que ce n'était pas vraiment le cas. Ce... Cette chose qu'elle ressentait en elle, c'était sûrement ça plus qu'elle qui les contrôlait.

Elle souffrait... Elle avait mal. Mais, pourquoi ? Alors qu'elle regardait le vague devant elle, cette hybride qu'elle avait trouvé inconsciente dans la cavité, son coeur se serrait. Il y avait des gens autour d'elle, mais elle se sentait seule.. Si seule.. Qu'était ce sentiment de solitude ? Il y a quelqu'un qui devrait être là qui ne l'état pas... Quelqu'un qui, lui semblait-il, avait toujours été à ses côtés. Alors, pourquoi ? Et cette chanson qu'elle avait en tête...

Rien. Plus rien. Elle ne pensait plus à rien. Elle écoutait simplement. Cette chanson qui passait et repassait dans sa tête. Elle avait fermé les yeux. Et elle écoutait. Elle s'écoutait. Car oui, sans même s'en être rendu compte, elle s'était mise à chanter. Chanter ce Requiem qu'elle ne connaissait auparavant que trop bien. Qu'elle ne connaîtrait que trop bien. Ce Requiem qui avait toujours été présent dans son esprit. Ce requiem qui ne l'avait que trop fait souffrir par le passé, qui la ferait sans doute encore souffrir, bien qu'il n'en soit, en lui-même, pas la cause. Et la jeune fille écoutait. Elle s'écoutait, elle écoutait cette voix mélodieuse qui maîtrisait ce Requiem mieux qu'il était possible de le faire et qu'elle ne connaissait pas. Une voix à la fois remplie de l'innocence de l'enfant et de la maturité de celui qui a déjà trop vécu, ou vécu trop de chose.

Puis, elle fut interrompue par une voix qui lui semblait venir de loin, si loin... Et elle rouvrit les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementaire-utopie.meilleurforum.com
Amina Korona
« Fondatrice Mentarie ● Hybride »
« Fondatrice Mentarie ● Hybride »
avatar

PUF : Mentarie
Féminin
Nombre de messages : 289
Age : 23
Date d'inscription : 01/03/2008

Carte d'identité
Espèce: Givrali
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Sam 28 Juil - 20:29

    Kitsune ? Ikaros ? La surveiller ? Stop. C'était quoi ce délire ?! Des créatures hybrides totalement dangereuses et détraquées voulaient la convaincre qu'elles n'allaient pas lui faire de mal ? Vraiment ? Était-ce seulement possible de croire de telles paroles ? Après avoir reporté son attention sur un kit de dessin, la dénommée "Ikaros" disparut sous un nuage de brume des plus suspect, et, lorsqu'elle en reparut, son apparence avait changé. Elle était polymorphe ? C'était plus qu'inhabituel. C'était bizarre. Paranormal. Effrayant. Elle aurait pu y trouver quelque chose de fascinant, mais non. Non, elle avait seulement peur. Peur de l'irrationnel, peur de ce qui défiait la logique sous ses yeux, et peur des réactions des deux demi-monstres qui se tenaient devant elle.

    Prendre son temps ? Mais prendre son temps pour quoi, au juste ? Elle ne comprenait pas. Elle n'aimait pas ne pas comprendre. Ça n'avait aucun sens. Rien de tout ça ne la rassurait. Elle inspira. Expira. Il fallait se calmer. Se montrer paniquée devant des bêtes sauvages était le meilleur moyen de se faire cibler. Cibler, et tuer, ça allait de soi. Se calmer... Leur montrer qu'elle n'avait pas peur. Ses oreilles se rabattirent sur son crâne en deux courbes bleu pâle, qui tranchaient à peine avec la couleur claire de ses cheveux. Tiens ? C'était étrange, comme couleur de cheveux. Une teinture ? Elle laissa la question de côté, même si les voir ainsi la désola au plus haut point. Ce n'était pas correct d'avoir les cheveux bleus. C'était bon pour les autres. Elle cligna des yeux. Alors... Un prénom ? Oui, elle en avait un. Quelle question stupide ! C'était...

    « Amina Korona. Mais... Juste "Amina", c'est mieux. »

    Elle étouffa un hoquet de surprise. Vraiment ? C'était son nom ? Mais non, bien sûr que non ! Son nom était... Le même vide inquiétant résidait encore dans son esprit, ayant visiblement élu domicile à la place de sa mémoire. Si elle l'avait prononcé ainsi, sur le ton de l'évidence, et de manière aussi spontanée, alors ça devait être son nom. Peu convaincue, elle décida de conserver ce patronyme jusqu'à ce qu'elle remette la main sur son passé. Ça ne serait que temporaire, alors.

    L'air était étouffant. Beaucoup trop chaud à son goût. Elle se sentait totalement écrasée par la croûte rocheuse qui constituait la caverne. Cette oppression soudaine raviva sa panique. De l'air, vite ! Sans trop réfléchir, et en gardant un œil sur les deux autres Hybrides, Amina fit quelques pas en titubant et passa sa tête hors de la grotte, avant d'inspirer un bon coup. Mais il régnait une chaleur étouffante à l'extérieur. C'était presque pire que dans la cavité minérale. Ikaros n'était qu'à quelques pas d'elle, mais elle ne se sentait plus en état de se montrer hostile ou effrayée.

    « Uhm... Vous... Vous savez ce que je fais ici ? Qu... Qu'est-ce qui se passe à la fin ? J'ai du me cogner la tête quelque part, je me sens mal tout à coup... »

    Trop d'émotions ? Trop de chaleur ? La tête lui tournait. Elle voulait quitter cet endroit. Trouver une ville, un village, quelque chose ! N'importe quoi, n'importe où, mais pas ici ! Elle se surprit à penser à un endroit frais, enneigé, où le soleil d'hiver ne risquait pas de darder sur elle ses rayons destructeurs. Mais... Pourquoi ça ? Elle pensait pourtant préférer les plages de sable fin des pays chauds aux vacances à la montagne... Sa prudence l'avait abandonnée. Son courage s'était enfui. Ses forces la quittaient peu à peu. Elle se maudit mentalement d'être si faible, mais refusa de s'écrouler bêtement sur le sol caillouteux. À la place, elle se contenta de faire glisser son regard azuré sur l'horizon embrasé. Le crépuscule éclipserait bientôt le jour, pour laisser à l'obscurité nocturne sa place dans l'immensité céleste. Mais quelque chose attira son attention. C'était un point, mouvant. Mouvant et en approche, silhouette diffuse parmi les roches.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-rpg.forumsactifs.com/
Aléthée
« PNJ ● Pokémon »
avatar

PUF : PNJ
Nombre de messages : 3
Age : 58
Date d'inscription : 07/07/2011

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Sam 28 Juil - 20:51

    Elle court, encore et toujours. Elle sait que de nouveaux Hybrides sont arrivés. Le Grand Atlas ne se trompe jamais sur ce point. Et elle sait aussi où ils se trouvent. Mais elle doit se dépêcher de les localiser, avant qu'ils ne quittent les Chaînes de Shok'Li. Elle arrive à quelques dizaines de mètres d'une petite cavité rocheuse, dans laquelle les demi-humains ont élu domicile. Ils n'ont pas bougé, tant mieux. Elle est heureuse. Heureuse d'être là, à braver le danger des éboulements et des séismes, à ne pas se soucier des activités volcaniques des montagnes. Heureuse d'être libre à nouveau. De se sentir libre. D'avoir un semblant d'autonomie dans sa tâche. Et finalement, heureuse de pouvoir aider ces êtres égarés en Aléah. Les aider, après "ça"... C'était bien la moindre des choses.

    Elle s'arrête, soudainement. Elle se sent triste. Désolée pour eux. Désolée d'être si faible. Désolée et déçue. Elle baisse timidement la tête, essaie de sourire. Ses lèvres forment d'elles-mêmes un sourire amical, alors que ses yeux, masqués par son bandeau blanc, larmoient. Elle sait qu'elle ne doit pas retirer le bandeau. Elle sait ce qui arrivera si elle le fait. Et elle ne veut pas que cela se produise. Pas une seconde fois. Elle soupire, porte sa main droite devant elle. Trois sacs de toile beige apparaissent alors, précédés d'une lumière blanche qui s'effrite en une multitude de petites particules éclatantes avant de s'éteindre. Trois kits de survie. Elle les dépose à ses pieds, fixe les trois créatures perplexes derrière la fine bande de tissu qui cache ses prunelles au monde.

    Un petit rire, cristallin et enjoué, s'échappe de sa bouche. Mais derrière ces notes joyeuses, sa voix est faible, triste, désolée. Elle s'en veut, essaie de se rattraper. Mais ce n'est pas assez. Rien ne sera jamais assez. On ne peut pas pardonner cela. Elle le sait, mais elle doit quand même essayer.

    « Bonne chance... »

    Sa voix nostalgique s'évanouit lorsqu'elle tourne les talons et marche d'un pas traînant. Ailleurs, son devoir l'appelle. Le Grand Atlas la réclame.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : Fougy, mais libre à vous d'en trouver
Féminin
Nombre de messages : 10
Age : 21
Date d'inscription : 28/06/2012

Carte d'identité
Espèce: (Pas encore validé)
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Mer 8 Aoû - 0:24

[Bon, beeeeennn....]

L'hybride aux oreilles bleues se présenta, sembla même surprise par sa propre réponse. Pourquoi cela ? Pour les humains, n'était-il pas naturel que chaque chose aie son nom ? Bien qu'elles ne soient plus vraiment humaines... Humain... Ce n'était plus le terme. Aucun d'entre eux n'était plus humain. Et pourtant, ils n'étaient pas tout à fait comme les autres habitants de ce monde... Ils étaient... Une sorte de mélange des deux. Des hybrides. Amina, puisque c'est ainsi que la nouvelle venue se nommait, sortit de la cavité rocheuse, pour retourner dans sa sécurité aussi tôt. Qu'avait-elle ? La chaleur ? Elle n'y faisait pas vraiment attention... Certes, la chaleur était pesante, mais elle ne la dérangeait pas... Pas comme autrefois. Encore une fois, quelque chose qui dit qu'avant, dans cet avant qu'elle ne connaissait pas, qu'elle redoutait malgré elle, dans cet avant qui l'avait abandonné, elle aurait fui ce lieu comme la peste, ce lieu et sa chaleur épouvantable. Mais comme elle était désormais, elle sentait que s'il le fallait, la chaleur d'un désert ne la dérangerais guère plus que celle-ci. Kitsune soupira. Quelque chose avec cette situation n'allait pas, c'était si... Irréel !

Kitsune regarda Amina, ou plutôt, observa la façon dont elle allait réagir. Comme elles deux qui s'étaient réveillées auparavant dans cette montagne de feu et de pierres, comme elle, qui n'avait réussi à ne se souvenir que d'un nom, qui en plus ne semblait pas correspondre à son passé, peut-être qu'Ikaros aussi, et surtout qu'Amina non plus, n'avait de passé. Ou plutôt, ne se souvenait de son passé. Amnésiques. C'est ce qu'ils semblaient tous être, ici. Si tous ceux qui avaient atterris ici étaient comme elle, comme les trois hybrides présentes en ce lieu, alors ce monde était peuplé d'être plus tout à fait humains et pas tout à fait autre chose sans mémoire, avec juste ces noms stupides qui, semblaient-il, s'étaient imposés à eux. Si Amina l'avait voulu, si son corps se souvenait de la façon dont on se bat, si tant est qu'elle l'a déjà fait par le passé, alors elle n'aurait aucun mal à l'attaquer, elle ou Ikaros, et sûrement aucun mal non plus à les battre. Ce n'est pas vraiment en se transformant que l'on peut réussir à battre quelqu'un d'expérimenté, et sûrement pas en donnant des coups de queue... Qui plus est, donner des coups de queue lui ferait aussi mal qu'elle n'en ferait, si ce n'est plus, et Kitsune doutait qu'elle hésiterait à les attraper. Enfin... Tout cela n'était que suppositions nées de cet esprit vide, vide de pensée comme de souvenirs, ou plutôt de pensées autre que de simple supposition sur un danger potentiel.

Puis, le regard de l'hybride aux oreilles en losange se fixa sur quelque chose, dehors. Mue par cet instinct qui semblait l'habiter depuis qu'elle était arrivée en ce monde-ci, elle chercha à son tour l'origine de cette soudaine attention. Désignant son origine, qu'elle repéra rapidement pour une fois, elle prévint sont dernier compagnon :
"Ikaros ! Regardes..."
Ne sachant pas trop à quoi s'attendre, elle sortit néanmoins en courant vers cet être qui était apparu là. Alors qu'elle s'approchait, de la lumière apparu près de l'être nouvellement arrivé. Etait-ce cette personne qui l'avait fait apparaître ? Son -faible, il faut l'avouer- sens du rationnel se disait que c'était tout bonnement impossible, une simple illusion, la chaleur qui l'avait affecté un peu plus qu'elle ne l'avait d'abord cru, mais une autre part d'elle, fascinée par ce nouveau monde qui s'offrait à elle, semblait trouver cela... Normal. Banal, presque. Un vague son, comme un rire, parvint à ses oreilles, mais elle ne trouva aucune joie réelle dans cette voix cristalline qui l'avait atteinte. Alors que Kitsune courrait vers cette nouvelle venue, elle entendit, clairement cette fois, l'être lui souhaiter bonne chance. Bonne chance pour quoi ? Mais déjà elle s'en allait... Usant des dernières forces que ses jambes acceptaient de lui accorder avant de crier au surmenage, elle essaya de rattraper cet être... Et trébucha sur une pierre, s'affala par terre... Comme une masse. Ou sans plus de cérémonie.
"Attends !!" cria néanmoins Kitsune. Relevant la tête et ne sachant si oui ou non, elle allait s'arrêter, se retourner, elle lança tout de même les deux questions qui lui taraudait l'esprit depuis un moment déjà, à y réfléchir. Peut-être que cette personne en saurait d'avantage.
"Où sommes-nous ? Et pourquoi sommes-nous ainsi, sous cette forme, sans aucun souvenir ?"
Kitsune pencha la tête. Elle leur avait souhaité bonne chance. Bonne chance pour quoi ? Pour survivre ? Pour retrouver leurs souvenirs ? Pour redevenir ce qu'elles furent un jour oublié ? Elle en doutait... Baissant légèrement la tête, et n'ayant pas vraiment l'envie d'essayer de se relever, elle ajouta tout de même, intriguée par ces deux mots ;
"Pourquoi..?"

[Huhu, dans la série des pas vraiment d'inspiration...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elementaire-utopie.meilleurforum.com
Ikaros
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : élément ou NeiNeige
Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 21
Date d'inscription : 07/09/2011

Carte d'identité
Espèce: Métamorph
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Jeu 9 Aoû - 18:30

"Ikaros ! Regardes..."
ouaip, on m'appelle ?
Ikaros se leva rapidement. Regarda Kitsune qui l'avait appelée. Puis Amina, qui semblait être absorbée par quelque chose. Les yeux dérivèrent d'eux même dans la direction qui semblait les intéresser. Une personne se tenait devant elles. La capuchonnée se rendit compte que ses mains brillaient à nouveau. La seconde d'après, elle avait changé de forme à nouveau pour ressembler une jeune fille avec les cheveux bleus, deux grosses mèches rebelles sur le haut de sa tête, une robe bleu pastel jusqu'au genou, les pieds nus, de grandes ailes qui semblaient en coton...(tylton) Encore une déduction d'un recoin inconnu de sa mémoire...Un symbole bleu clair luisait sur sa main droite et un gris sur sa main gauche.
Elle entendit vaguement un son de clochettes. de clochettes ? D'ou elle sortait ça ? Ça ressemblait plus à un rire... Mais ça ne la surprenait plus. Croiser des créatures à qui elle pouvait parler, se balader près d'un volcan avec une compagnie assez spéciale... La gamine sentait qu'elle aurait préférer partir en temps normal. Mais qu'était-ce que son temps normal ? Elle ne se souvenait de rien. elle commença à se rendre compte qu'elle avait perdu la mémoire, comme Kitsune et sûrement Amina. Elle entendit vaguement la nouvelle venue souhaiter bonne chance avant de commencer à partir.
Elle pencha la tête sur le coté en voyant la renarde tomber à nouveau. Elle a le chic de se cogner aux pierres en ce moment...
Attends ! Où sommes-nous ? Et pourquoi sommes-nous ainsi, sous cette forme, sans aucun souvenir ? Pourquoi..?
C'est vrai, pourquoi étaient elles là ? Pourquoi être sans mémoire ? Sans mémoire...Leur passé était perdu... Ikaros s'assit, se rendant compte que rien n'allait chez elle. Déjà, elle était la seule à ne pas avoir d'oreilles et de queue spéciales. Ensuite, elle était, pour le moment, la seule qui changeait de forme. Et encore, elle ne le contrôlait pas vraiment. Elle déploya à nouveau ses nouvelles ailes pour atterrir pas loin de Kitsune pour l'aider à se relever.
Puis elle se laissa submerger par ses sentiments. Les larmes et la fièvre du moment dépassèrent sa raison, son calme et son ignorance. Elle tomba sur son derrière et porta les mains à ses yeux, tentant de retenir les larmes et les sanglots. Pourquoi maintenant ? Pourquoi faut-il que je pleure ? Suis-je seulement obligée de le faire ? J'ai trop mal à la tête...
La gamine, en pleurs silencieux, se releva et parti à l'écart sans un mot. Elle se chercha un coin ou s'asseoir à l'ombre et s'allongea. Il se passa peu de temps avant qu'elle ne s'endorme, les ailes en coton lui servant de matelas et de couverture. Elle espérait ne pas trop avoir attiré l'attention sur ses bêtises et ses faiblesses du moment.

[dans la serie "ce post est pourri et ne sert a rien..."]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikaros
« Membre ● Hybride »
avatar

PUF : élément ou NeiNeige
Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 21
Date d'inscription : 07/09/2011

Carte d'identité
Espèce: Métamorph
Niveau: 1
Techniques / CT:

MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   Jeu 20 Sep - 20:37

[allo?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivées dangeureuses et questionnements en ce monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lord of Ultima
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés
» Arrivée d'un autre monde.
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aléahsente - RPG :: #__ Île Torei :: Chaînes de Sohk’li-
Sauter vers: